La transvosgienne : les Hautes-Vosges

Projet caressé pendant longtemps : traverser les Vosges du nord au sud (ou du sud au nord), mais là ce sera du nord.

Quelques problèmes de logistiques plus tard. Ça y est enfin. Après une première étape à oublier : Lauterbourg - Wissembourg sous une pluie diluvienne, 30 km et 7h30 de marche sans pouvoir s'arrêter ni s'abriter, on va commencer par la fin : les Hautes Vosges, du col de la Schlucht à Valdoie (banlieue de Belfort).

Modestement 90 km en 5 jours et le reste de la traversée dès que possible.

Col de la Schlucht – Le Markstein

30 septembre 2013

Première étape de cette traversée des Hautes-Vosges. Malgré un temps pas terrible, étape agréable grâce aux compagnons que nous avons eus ce matin. Peu farouches, ils s’efforçaient de garder toujours au moins 10 m d’écart avec nous, mais sans affolement, ils continuaient à brouter.

Chamois sur les pentes du Hohneck
Chamois sur les pentes du Hohneck

Chamois sur les pentes du Hohneck

Autre point à vérifier un de ces jours : la ferme-auberge du Firstmiss. Beaucoup de voitures et une odeur de rösti à se damner, même à 100 m. La prochaine fois que je randonne dans le coin, je m’y arrête, sûr.

Enregistré par le GPS

km : 21,7 durée : 7h40 temps de marche : 5h30 ascension : 888 m

Télécharger la carte
Télécharger le fichier GPX

Hébergement

Nous avons passé la nuit à l'hôtel Wolf. Moyen. Il y a sûrement mieux.

Le Markstein – Saint-Amarin

1 octobre 2013

Toujours autant de purée de pois. Arrivée au Grand Ballon, le point culminant de l’Alsace et des Vosges. Ambiance science-fiction avec le radar de l’aviation civile.

Le sommet du Grand Ballon
Le sommet du Grand Ballon

Du Grand Ballon, on voit — normalement — la Forêt-Noire, le Jura, les Alpes. Aujourd’hui ce sera purée de pois à tous les étages. Heureusement, l’accueil est charmant à la ferme-auberge du col du Haag, en contrebas du sommet.

Enregistré par le GPS

km : 19,7 durée : 7h30 temps de marche : 5h00 ascension : 452 m

Télécharger la carte
Télécharger le fichier GPX

Hébergement

Hôtel au Cheval Blanc à Saint-Amarin, au milieu du village. Simple mais confortable.

 Saint-Amarin – Rouge Gazon

2 octobre 2013

Premier jour de randonnée avec le beau temps. De Saint-Amarin, dans la vallée de la Thur, il faut remonter sur la crête, à Rouge Gazon, de 380 à 1160 m. En fin de compte le GPS affichera 1600 m d’ascension au total.

Le Grand Ballon que nous avions à peine vu quand nous étions dessus se découpe maintenant bien dans le ciel.

Le lac des Perches
Le lac des Perches

Deuxième fois que nous tombons sur le jour de fermeture d’un hôtel. Au programme assiette de charcuterie et de fromage; Ras-le-bol de la charcuterie et du fromage. A notre demande, le patron nous réchauffera une succulente blanquette.

Enregistré par le GPS

km : 16,8 durée : 6h45 temps de marche : 4h45 ascension : 1600 m

Télécharger la carte
Télécharger le fichier GPX

Hébergement

Le Rouge-Gazon. Pas le choix. Mais les chambres sont bien et on y mange très bien.

Chaume du Rouge-Gazon – La Planche des Belles Filles

3 octobre 2013

Sentier escarpé à flanc de crête du Rouge-Gazon au Ballon d’Alsace et final très raide. Je me l’imaginais plus arrondi, ce Ballon. Trois départements s’y rencontrent, le Haut-Rhin, les Vosges et non loin, il y a aussi la Haute-Saône.

Lac du Neuweiher dans la haute vallée de Masevaux
Lac du Neuweiher dans la haute vallée de Masevaux

La Planche des Belles Filles est une station de ski créée par le département de la Haute-Saône où eu lieu une arrivée du Tour de France en 2012 (et en 2014 il semblerait). En réalité le lieu s’appelait jusqu’à il y a peu Haute-Planche et un 3 octobre il est très désert.

Enregistré par le GPS

km : 20,0 durée : 6h45 temps de marche : 5h00 ascension : 728 m

Télécharger la carte
Télécharger le fichier GPX

Hébergement

Là aussi, pas le choix. Chalet-hôtel. Les chambres font plutôt dortoir.

 La Planche des Belles Filles – Valdoie

4 octobre 2013

Dernière étape. Une longue marche en forêt pour finir par arriver dans la banlieue de Belfort. Nous avons atteint notre but. 100 km en 5 jours.

Arrivée à Valdoie

Au centre de Valdoie un bus nous amène à la gare de Belfort.

Enregistré par le GPS

km : 19,1 durée : 5h10 temps de marche : 4h10 ascension : 383 m

Télécharger la carte
Télécharger le fichier GPX


 

2 réflexions au sujet de “La transvosgienne : les Hautes-Vosges”

  1. BRAVO!!!
    Un beau projet réalisé, vécu de bout en bout avec non seulement les dénivelés mais les “ups & downs” rubrique gîte et couvert…
    Photo magnifique du Grand Ballon surprenant d’envergure…”grandes oreilles”
    A +++

    Répondre

Laisser un commentaire